Se vacciner dans la Nature et le corps

Voici quelques leçons de vie en guise de réponse à vos lettres et pour continuer notre travail.

L’antidote du Co-vid-19 « est arrivé » ! ! C’est juste une question de « d ».
D’un coté le « de », c’est death (la mort) le vide.
De l’autre coté le « de », c’est le Divin, le plein de Lumière et cest le Co-Vie-19 avec la vie du Soleil qui remplit le vide. Donc l’antidote, c’est l’inverse du vide.

Alors on se vaccine tous, l’anti-virus est arrivé dans le laboratoire du Corps. Nous changeons de « dé »- sirs pour des milliers de bactéries et cellules.

Ce n’est que l’absence du Divin qui nous rend malades (mal-à-deux) et c’est ce que j’ai vécu à mon retour d’Inde en un week-end ... Ainsi j’ai été préparée pour le Co-vid-19 et pour lui résister en Conscience.

Aussi nous faut-il continuer à renforcer nos liens et développer les « Infos » afin de les propager, les développer comme le Co-vie-19 l’exige dans nos bactéries et partout dans le corps, pour la vie qui s’éveille.

Voici quelques moyens de se vacciner dans la Nature et le corps :

  1. Retirer les mauvaises herbes qui étouffent et empêchent les fleurs de pousser et nettoyer nos/vos plates-bandes. Comprendre que trop de mauvaises herbes nuisent et empêchent le Soleil de « circuler »... Quand la conscience s’en mêle, tout est tellement vrai dans le jardin du corps.
  2. Leçon vécue dans le jardin ce jour  :

Après dix ans de services généreux et de Dons en fleurs et essence de lavande, il a fallu déraciner à contrecœur, de très gros pieds de lavande  étouffés par les mauvaises herbes et le chiendent.

Après les avoir remerciés et embrassés, il a fallut les brûler ainsi qu’un tas de vieilles branches. Quinze jours avant, mon jardinier y avait déjà passé un après-midi. Mais les grosses racines étaient toujours là.

Il nous faut former des jardiniers sacrés qui parlent à la Nature et à la Terre.

C’était bien difficile, lourd et fatigant. Il a fallut à nouveau brûler. Pendant que le feu démarrait, quelque chose en moi a parlé aux lavandes :

« Vous voyez quand je ne donnerai plus de fruits et de fleurs, que je ne serai plus utile pour la Terre, vous savez, moi aussi je demande qu’on me brûle, ainsi je nettoierai mes vieilles racines pour redevenir cendres et poussières...La conscience me montre l’unité du grand Corps où tout se mêle dans la cendre : minéral, végétal, animal et humain : l’unité de Tout en Tout.

C’est le Divin.

À l’instant précis, où cette conscience est venue, les flammes ont redoublé, je restais
« ébahie » devant cette action de la conscience et la rapidité avec laquelle tout se consumait.

Ce que le jardinier n’avait pas effectué en un après-midi, se faisait là si rapidement, c’était incroyable et tout avait fini de brûler en une heure !

C’est alors que je comprends, la prétention, l’orgueil, la grossièreté  des racines des humains qui acceptent si mal de « brûler » ces vieilles souches inutiles qui s’accrochent à nous comme de gros parasites.
Après avoir remercié le Feu, il ne restait plus rien, que « cendres et poussières », l’Unité.

Quel Mystère et quelle beauté de Vérité.

Ce qui est demandé dans cet enseignement, c’est de comprendre le sens caché en conscience des événements collectifs et des actes du quotidien, le sens de la vie, en toute chose, soit revenir au Sens, à l’Essence même, donc la Conscience.

C’est le sens caché : l’Esprit dans la matière.

Ce que je vous propose ici, c’est ce que la Nature nous dit, c’est aussi la conscience dans la matière.

Je vous le demande aussi, vous l’appelez Père-Mère.

Tout cela étant le contraire de la Matrice, ce qui étouffe et rend inconscient, coupe l’humain de ses racines divines, du sens de sa vie. C’est le sens du co-vid-19.

Evidemment que le coronavirus est lié à la couronne et à sa perte.

(La même chose que la rupture avec la pinéale par rapport aux plans supérieurs dans notre corps.) Mais la vraie couronne se trouve aux genoux quand l’Etre Divin est couronné, il a une spirale aux genoux.

L’Etre qui est dans sa royauté est à genoux dans le Service du Ciel et de la Terre.

  1. Expérience avec larbre Maître « Jesua Bel Ami » pour aider à se renforcer avec la Famille de Lumière et la Nature :

À l’écoute, dans le silence, l’arbre sage a parlé jusqu’à me faire trembler et brûler de haut en bas dans le bassin, les racines et me faire comprendre :

Cest la Kundalini de la Terre qui s’éveille et doit s’éveiller en toi, en tous.

L’arbre disait : « écoute, descends encore plus bas ».
D’où la nécessité actuelle de nettoyer nos bases, pour laisser remonter la Kundalini de la Terre et la faire voyager de nouveau, laisser remonter nos vraies racines et mémoires sacrées.

Il nous faut revenir à dautres bases : la société ne supportera pas le co-vid-19, le vide, elle voudra l’antidote, le co-Vie-19, la Lumière dans le vide, l’Hum-Un.

Nous changeons de programme et d’espace-temps.

L’arbre disait : « tu vois, nous avons perdu 70 % de notre aura, les humains aussi, à présent c’est toi qui peux nous aider (et donc vous-Nous tous !).

– « Mais comment puis-je vous aider ? Vous êtes tellement mieux reliés à l’Univers, vous avez des racines et un système d’information plus développé que le nôtre. Alors, que puis-je faire (que pouvons-nous faire) en cette période de réveil ? »

Réponse de l’arbre : « À cause de la déviation des humains, de leur perte de relation avec les différents univers, nous avons perdu 70 % de notre aura, mais aussi nos mémoires et cette beauté sacrée qui nous unissait aux Cités inter-dimensionnelles de Lumière.
Souviens-toi quand tu voyais la beauté et la luxuriance de la Nature dans les Cités où tu étais avec ta Famille de Lumière, souviens-toi, quand tu es revenue des Cités, de la peine et du choc que tu as eus devant cette perte de Lumière sur la Terre.

Et l’arbre de continuer : « Plus tu te relieras avec Nous, aux Forces souterraines avec les multi-dimensions, plus nos mémoires se réveilleront et circuleront à travers nos réseaux et les vôtres. »

– « Alors ce que les Êtres de Lumière nous demandent pour revenir, vous le demandez aussi aux humains ? »

L’arbre : « Oui, c’est cela.
C’est pourquoi les Humains ont des épreuves. Mais s’ils n’écoutent pas en-corps la Nature, ne la respectent pas, alors la Terre aussi va réagir avec la Kundalini. Son feu va émerger pour remettre l’axe de l’Énergie divine en place, en nous, avec la Terre-Univers afin de rendre la beauté SACRÉE au Vivant ! »

Cette Kundalini nettoie et brûle nos vieilles souches inutiles qui nous emprisonnent avec tant de nœuds.

Alors les racines du Ciel et de la Terre s’éveillent.

Une Force inhumaine d’Amour physique m’a brûlé, à tout traverser, de la tête au ventre-sacrum-racines, descend du Ciel vers les profondeurs du corps et de la Terre souterraine jusqu’à ce point de Lumière, l’Esprit des Cités, ce qui est demandé par l’Esprit des arbres.

Par conséquent, je comprends les réactions des Humains qui ont perdu la mémoire de cette souche SACRÉE.

Laissons brûler de haut en bas et même en-dessous et voilà, nous avançons enfin dans « Plus belle la vie », avant... c’est l’enfer-me-ment.

Et là, en effet, plus question daccepter le parasitage dans ses fonds... les intrus sont démasqués. A vos pots personnels et collectifs.

Nous nettoyons notre jardin, nous brûlons nos vieilles souches, nous acceptons que lEtre de Lumière nous demande de laisser passer... pour agir de nouveau, en-corps, ici-bas.

  1. Exercice et travail avec le corps.

Après avoir rendu grâce aux 4 Puissances dans les 4 directions, Michaël (à l’Est), Uriel (à l’Ouest), Raphaël (au Nord), Gabriel (au Sud), puis au centre Metatron et Sandalfon.

Puis se mettre au milieu, bien dans la verticale, et commencer à tourner en restant dans cet axe. Le pied droit s’ouvre en angle droit d’un quart de cercle en appui sur le talon, le pied gauche suit. En dessous, voir comme un gros « tournevis » (spirale) qui descend à la verticale.

Le pied droit dirige le mouvement, le pied gauche suit. Faire un tour complet, cinq fois ou plus du côté droit. Puis autant de fois du côté gauche. Dévisser le tournevis souterrain. Puis refaire le même mouvement avec les deux bras à l’horizontale.
Ecouter, laisser venir, explorer ... c’est super !

Agissez, ne gardez pas, partagez, laissez passer.

Sortez de la force d’inertie collective inconsciente.

Massez-vous, dansez, chantez.
Et écoutez la Sagesse de la Nature, c’est bon pour le moral ...

Le Co- Vie- 19 avec le Soleil est arrivé.

Avec Conscience, on est tous vaccinés avec les Cités, notre vraie Famille nous attend avec ses exigences, la Lumière du haut en bas (Malkut).

J’ai entendu hier soir de vive voix -et ce n’est pas la première fois-, ce salut en IRDIN, langage des Cités

IRIN SHIRIN MAWAK SIKIUK

Ça fait du bien d’être saluée par eux.

Ils sont bien là, ma famille, Notre Grande Famille de Lumière.

Aujourd’hui, je leur renvoie ce salut dans vous, pour qu’ils y reviennent- dans vous.

La Flamme qui brûle des deux côtés.