Os et Structure

L’éveil actuel de l’homme passe par l’accouchement des différents niveaux de matière et l’éveil de nouvelles structures.

Celui qui se lance dans cette quête de conscience au cœur de sa propre matière sera tôt ou tard confronté à des zones où se jouent des conflits terribles. Ceci s’exprime sans fin à notre époque à travers les structures que nous avons mises en place selon notre degré de conscience. Aller en nous-mêmes à la rencontre de nos zones sombres nous permet d’ouvrir les yeux et de poser un regard différent sur les véritables enjeux des guerres de notre époque : guerres sociales, politiques, économiques, spirituelles, religieuses, et sexuelles.

Nos mondes non traversés ne cessent de se nourrir dans nos entrailles de la Lumière qu’ils détournent à leur profit. Aucun chercheur de vérité n’est à l’abri des pièges tendus.

Comme nous l’avons vu en général, lorsque les parents le permettent et que l’embryon est suffisamment développé, l’Âme et l’Être de l’enfant s’incarnent dans le ventre de leur génitrice au troisième mois de gestation. Ainsi, durant ces trois premiers mois, nous sommes formés (peau, structure, organes, différents systèmes) sans aucune conscience de l’Être. Nous subissons donc ce premier état de mise en forme. Nous pouvons dès lors nous demander sous quelle influence nous sommes, durant ces premiers mois de formation intra-utérine. Quand nous grandissons, nous répétons les impressions éphémères « effet-mère » vécues dans le ventre maternel. En conséquence, nous subissons sans le savoir, cet état d’information. De la tête (le cerveau) au sacrum-coccyx, la structure dort, nous dormons, pris sous son influence. De ce fait, nous pouvons être manipulés et gouvernés par des forces inconscientes. Si nous demeurons dans l’attachement à la première image (ou première forme) – la maman – au lieu d’accueillir les  Êtres, l’ego n’est pas au service de CE QUI EST. Nous continuons à nourrir et développer la personnalité et restons souvent manipulés par nos désirs, nos instincts primaires de « reproduction » et le vital inférieur. Aussi est-ce dans notre corps que nous devons transformer ce vieux gouvernement.

Ne dit-on pas, quand on fait une guerre, que l’on assiège ceux que l’on veut aliéner ou prendre ? On lui prend son siège, son sacrum. Ainsi sommes-nous « emprisonnés » depuis longtemps, privés de nos bases, inconscients dans les os du bassin jusqu’au coccyx, tombés dans les abysses, fossilisés, sans Lumière.

L’os est un monde méconnu dans sa partie essentielle et invisible. Nous devons l’explorer en conscience. Il correspond à la structure en place, à la pierre, au règne minéral. Sur cette « Pierre », l’os, s’édifie tout le Temple ! Nous n’entrerons pas vraiment à l’intérieur du Temple que nous n’ayons pénétré jusqu’à la « pierre, l’os », notre fondation. Or sur cette structure mentale, duelle, séparée, nous avons bâti nos institutions. Cette structure est devenue trop rigide pour percevoir CE QUI EST. La nouvelle Intelligence exige de nous un changement radical du mental et de repères physiques dans la Matière.

Comment une nouvelle structure non-mentale peut-elle s’inscrire dans l’ancienne structure du cerveau ?

Comment réorganiser un programme sain(t), en liaison avec notre harmonie naturelle, reprendre nos fonds assiégés et nous laisser pénétrer par une autre Conscience qui puisse éclairer de sa Lumière l’intérieur de notre structure ?

La psychanalyse a commencé à explorer l’inconscient matriciel mais aujourd’hui une nouvelle structure nous traverse et renverse l’ancienne, permettant de réunir les différents Univers sur la Terre. Cette prise de conscience nous permet de nous relier aux Lois de l’Univers et de retrouver notre globalité. Ceci nous permettant de nous libérer de l’inconscient de la structure de l’homme en vue d’une transformation et de la mise en place d’une Alliance nouvelle entre structure et matrice, qu’homme et femme doivent réinstaurer pour la Nouvelle Naissance et leur Unité.

(Extrait de « L’alchimie cellulaire » Tome 2 ou Le droit de Naître du Nouveau )