Le Réveil des Volcans – Guadeloupe

ou l’Ostéopathie Terrestre.

Avant le départ pour la Guadeloupe avec des amis, j’effectue une exploration en demandant l’aide des Êtres de Lumière pour savoir quels sont les éléments importants à considérer avant ce voyage. J’entends : « Parle aux volcans. Calme leur colère. Tu dois recontacter les Entités liées aux volcans et au Feu central. »

En effet, une chaîne de volcans sous-marins, située sous plusieurs mers différentes apparaît alors. Elle trouve son origine dans les vestiges d’une ancienne cité enfouie sous la mer. Cette chaîne va bientôt se réveiller, de l’Océan Pacifique à l’Océan Atlantique. L’île de Marie-Galante se fait sentir. Une fois sur place, durant la traversée entre la Haute-Terre de Guadeloupe et cette île, une profonde émotion nous ébranle, en relation avec la remontée des âmes englouties de cette ville antique : un chant se fait entendre qui nous transperce de haut en bas.

Les volcans vont commencer à s’éveiller du fond de la mer par réactions en chaîne, entraînant des tremblements de terre et provoquant des raz-de-marée sur les habitants. D’énormes vagues, avec des déferlements d’eau importants, vont envahir et soulever les terres, notamment aux États-Unis et sur les îles. Plusieurs pays seront touchés mais il est impossible de dire lesquels précisément, car d’un bras de mer, nous passons sous une terre et ressortons dans une autre mer. Le circuit du courant tellurique passe sous une terre habitée pour remonter à la surface et là, c’est le séisme total : la mer envahit tout.
Cette énorme chaîne volcanique sous-marine va réactiver la position ancienne de l’Axe de la Terre. J’entends : « Ce phénomène est directement lié à la mémoire de la déviation atlante, au retour de l’Axe qui a été touché et aux mouvements tectoniques. » Des bouillonnements d’eau et de lave tombent sur les cités. Plusieurs îles sont atteintes et d’autres terres enfouies ressurgissent. La planète entière est touchée par ricochet.

Une déclinaison géomagnétique liée à l’ancien équilibre d’Atlantide se dessine. Quand ces volcans vont s’éveiller du fond de la mer vers la surface, il va se produire parallèlement, à l’intérieur du corps des humains, une remontée de « zones » perdues depuis la bascule des pôles. Ce phénomène est provoqué par les mouvements de l’écorce terrestre dus à la réactivation actuelle du noyau terrestre ou Feu central.

canstockphoto13565866-1024

Cette chaîne volcanique, enfouie dans les fonds sous-marins depuis le déséquilibre des pôles, représente une crête semblable aux vertèbres de notre ancienne colonne vertébrale. Celle-ci est directement reliée à l’Axe d’Alliance de cette époque qui se redresse. Toute la colonne vertébrale de la Terre est touchée : c’est l’ostéopathie terrestre par excellence.
Ce passage, bien que difficile à vivre, est cependant positif. Les mémoires et les énergies déviées de notre corps sont alors libérées et récupérées. Les personnes qui s’éveillent, conscientes du phénomène, retrouvent une partie de leur ancienne colonne vertébrale fossilisée depuis la chute et dont les vertèbres sont actuellement désunies et délocalisées dans d’autres dimensions.

Un profond ébranlement se fait sentir dans tout le corps lors de cette exploration. Les mollets vibrent avec une telle intensité !

De nombreuses personnes préfèrent ne pas « entendre » ce qui vient. Des scientifiques le savent mais ne le disent pas. Les expériences nucléaires aquatiques et intra-terrestres ont contribué grandement à amplifier et accélérer ces réactions. Nous voyons combien une « Science sans Conscience n’est que ruine de l’Âme » et de notre planète.

Depuis un certain temps, de nombreuses Entités positives sous la mer essaient de prévenir ces incidents en posant des appareils et des filets énergétiques de maintien, ainsi que des systèmes inconnus pour nous. Ceux-ci freinent la rapidité du phénomène en contenant la violence à venir.

Pour soutenir le choc face à ces événements, nous pouvons travailler à l’intérieur de nous-mêmes en créant de nouvelles structures alchimiques de maintien. Ces dernières nous permettent de mieux supporter l’intensité des forces émergentes et des degrés de conscience supérieurs qui reviennent sur Terre.
Ce phénomène de remise dans l’Axe est lié au karma collectif que nous retraversons afin de retrouver notre Réalité. Vous trouverez ces détails dans le prochain livre « Voyage au coeur de la Matière ».
Ces nouvelles structures reçues, dans ce cas précis, ont une double propriété :

  1. Saturation des espaces non conformes pour les forces anti-évolution inconscientes ; nous devons les étouffer en effectuant une raréfaction des vides et un remplissage conscient émetteur positif dans la trame.
  2. Création de canaux temporels pour les Êtres de Lumière pour déloger « ceux » et ce qui les bloquent. Certains mondes ne supportent pas ce type de structure cristalline, « uni-terre ». Certains auront des réactions, en fonction de leur degré d’inconscience.

La matière se complexifie. Nous touchons un tissu qui existe déjà et nous revenons vibratoirement dans une autre dimension. Cela se concrétise déjà sur la Terre et explique l’explosion de nos vieux systèmes.
Toutefois, il y a une « compilation des secrets de l’espace-temps » permettant de s’enfiler d’un temps vers un autre et de temporiser les choses en changeant de couloir et d’espace-temps. Le corps se retrouve alors dans un autre tissu, beaucoup plus fin et plus évolué, un autre état vibratoire.
Nous débobinons l’ancien fil du temps des humains et la conscience des cellules s’éveille encore plus vite vers son futur. Ce phénomène ressemble à une bobine dans laquelle circule un courant dans les deux sens opposés. Par ce changement de structure, nous nous retrouvons alors dans un autre « monde », un autre espace.
Ces deux mouvements représentent le mode le plus opérationnel, un peu comme un rotor. Ils sont identiques à ceux du Big-Bang, c’est-à-dire les mêmes découverts en retournant à l’origine de la matière, qui traversent l’Univers et la Terre.
Les plans divins de Lumière nous préparent totalement pour ce changement d’espace-temps.
Ce phénomène est directement lié au karma collectif et à l’axe de la planète, c’est pourquoi nous devons contacter l’âme des volcans pour leur parler et les calmer. La Terre crie de ne plus être écoutée et elle risque grandement de se faire entendre.
Une fois arrivés en Guadeloupe, la conscience se manifeste : « Vous êtes assis sur une poudrière et non pas une soufrière (« la Soufrière » est le nom du volcan de la Basse-Terre de la Guadeloupe). De même que tu es entrée en relation avec la déesse de l’eau, de même tu dois entrer en relation avec le Feu des entrailles de la Terre. »
Il existe deux types de feu : un bon Feu, créateur, régénérateur et un autre, destructeur. Nous devons reprendre notre vital à ceux qui le parasitent. La part d’inconscience nous empêche souvent de réagir sainement par rapport au viol de nos énergies. Le parasitage du vital engendre souvent l’indifférence de la masse endormie et une force d’inertie dramatique.

Tout d’un coup, une colère monte qui gronde dans le ventre, du plus profond de la Terre : celle du viol, du pillage, du mensonge. N’est-ce pas aussi la guerre des mondes qui se manifeste sur le plan collectif du macrocosme et en nous-mêmes ? Cette violence faite à la Terre et au féminin provient d’un trop plein de souillure, de grossièreté et de déviation qu’elles ne peuvent plus contenir. La Femme Sacrée ne supporte plus ce qui La détruit. Elle libèrera cette colère pour que le viol de la Terre soit nettoyé par le Feu reconstructeur et la Kundalini de la Terre qui s’éveille.

canstockphoto15411717-1024
Nous n’avons plus le droit de dégrader cette nature chamanique que le pouvoir actuel et certaines religions ont bien souvent occultée. La Femme Sacrée détient un pouvoir qui ne doit plus rester caché : Elle ne fait qu’un avec la Terre.
Il lui revient alors la force physique d’aller contre ce qui a parasité et dévié le Feu sacré. « Voulons-nous faire plaisir ou préférons-nous servir l’amour ? » Que voulons-nous renforcer ?
C’est à cette seule condition que nous retrouverons notre vital et nos fonds déviés.
Soudain, ce Feu sacré remonte dans les pieds, les jambes, l’anus, les organes et le ventre. La résonance et l’amour reviennent alors dans le bassin et dans les racines reliées au volcan.

Dans la langue hébraïque, Shin représente le Prince du Feu. Il est dit que nous venons de Lui. C’est pourquoi nous devons retourner dans les entrailles de la Terre et nous y relier, car le feu qui a été inversé « en dessous » peut devenir dangereux. Quand il est sain, il réchauffe, remplit et reconstruit, sinon il refroidit, pille et détruit tout.. Le Feu de l’Esprit dans la Matière nous libère tandis que le feu dévié nous en coupe. Par amour pour Agni le feu sacré d’origine, que la Flamme qui brûle de haut en bas revienne pour la Paix des Nations.

À cet instant, nous écoutons les mémoires des volcans cachés sous la Terre.

« Ralentissons la colère du Feu sous la mer car sa puissance est un Feu parlant !
La colère sortira car ils n’ont pas entendu la plainte de la Terre,
La colère sortira car ils n’ont pas entendu Sa tendresse,
La colère sortira car ils n’ont pas respecté les Lois de Père et de Mère,
La colère sortira car ils n’ont pas entendu l’amour relié aux Lois de l’Univers. »

Toute la colonne vertébrale brûle de haut en bas. Nous avons tous peur de cet instant car nous en avons le souvenir.
La puissance du Feu terrestre traverse les racines. Les pieds brûlent. Un corps semblable à de la lave remonte en même temps.

Ces informations ne sont pas données dans le but d’instaurer la peur. Nous devons retenir la possibilité d’une réparation, en accord avec un gouvernement supérieur à notre « tête » et notre mental. Cependant, nous devons éviter de répéter nos erreurs passées et de transgresser les Lois de l’Univers.

  1. Nous pouvons en effet retisser des liens entre les divers espaces-temps désordonnés dans notre corps en synchronicité avec l‘environnement.
  2. Nous pouvons réparer les trous et les ruptures de terrain à travers nos vertèbres reliées à la pierre (la colonne vertébrale de la Terre). Ceci nous permettra de rejoindre d’autres dimensions invisibles dont nous avons été coupés afin de nous réaligner. Cette chute fut plus qu’une rupture ; elle a été une perte effroyable de ces dimensions supérieures (95 % de notre Réalité), perte que nous retrouvons dans notre corps et notre ADN, et parallèlement, dans l’axe de la Terre.
    À la recherche de notre totalité et notre royauté sol-air interdimensionnelles, nous redevenons conscients de notre inter-relation avec les mondes de Lumière qui nous entourent ou ceux qui nous en ont séparés.
  3. Ayant compris cette déviation à l’origine de notre séparation de l’Ordre divin, et donc de notre divinité, de notre harmonie, nous pouvons transformer cette rupture de notre corps et de la Terre. Nous guérissons son histoire, en comprenant bien les dettes que l’homme a contractées face à cet Ordre d’origine. Nous sommes « en réparation » et bénis de cette grâce, à la reconquête de notre Soi unifié interdimensionnel,

Cette prise de conscience est la sauvegarde de nos retrouvailles de Père et Mère réunis. Nous entrons désormais dans la reconquête du germe « Sol-Air » qui soulève notre « gêne-éthique » et nos limites personnelles. Nous apprenons à réveiller toutes ces parties endormies, déviées, altérées ou parasitées en nous-mêmes et sur la Terre. Nous transformons en conscience la blessure de la planète par son et notre retour vers la Lumière.

La guérison de l’homme et de ses nombreuses maladies (mal-a-dit), est intimement liée aux conditions d’éveil de notre Planète. Celle-ci peut alors redevenir ce qu’Elle est en nous-mêmes, unifiée, en paix et sacrée. Nous sommes une partie d’Elle, de ce grand Corps cellulaire collectif conscient unifié par l’Amour et le tissu Sol- Air. Si nous nous souvenons de cette beauté d’origine, alors nous faisons le travail dans notre propre corps et revenons aux Lois de l’Univers. Nous sommes une fraternité cellulaire, d’Être et d’Âme.