L’Atlantide ou son retour

La grandeur d’un continent perdu par les erreurs de l’homme où s’ensuivit le drame de la Terre, la perte de l’Axe, l’inversion des pôles de la planète, l’amnésie, la coupure avec l’Alliance.

Lors d’une exploration sur la Terre Atlante, j’ai perçu la différence d’intensité avec celle de la Lémurie dont le canevas était beaucoup plus serré. Nous avions à cette époque des cerveaux multidimensionnels et nous étions capables de parler par télépathie en percevant les vibrations des Êtres.

Aujourd’hui, si nous comparons la beauté de la Cité de Mû à celle de la structure actuelle issue du choc atlante, cela crée une immense violence dans le corps. À la place du cristal, il y a tant de dureté. Nous sommes tombés dans une structure métallique, anti-cristalline.

L’exploration dans le corps débute...

Je pars en voyage en Atlantide retrouver cette mémoire. Une catastrophe incroyable a eu lieu : l’humanité a été atomisée, irradiée, détraquée et totalement déviée du Plan divin.

Il se produit une terrible explosion, un tourbillon effrayant qui aspire et aspire la Terre. Elle est balayée dans ce trou béant que certains peuvent encore sentir à l’intérieur d’eux-mêmes en fonction de leur sensibilité. C’est une catastrophe universelle. Une partie de notre humanité a été anéantie par une « bombe cyclonique aspirante vers l’ailleurs » emportant la matière et la dématérialisant.

Les retombées furent terribles pendant des milliers d’années, suffocantes et destructrices pour tout le règne vivant. Une partie entière de la Terre a été « soufflée », créant ainsi un vide et une « éjection » de plusieurs dimensions et espaces différents. Puis, un arrêt sur image se produisit, un arrêt dans le temps, une perte de conscience et de lien avec les autres univers.

Tout est dévié de son axe et ce qui est inscrit dans la Terre l’est aussi dans notre corps devenu amnésique (« âme-nésie », perte de l’âme).

Atlantide – Hervé Predhomme

 

Le voyage continue... Des raz-de-marée s’ensuivent, la mer envahit la Terre et des pans entiers de cette dernière sont engloutis.

Je ressens dans le corps et dans la Terre les séquelles de ces trous encore présents sous l’Océan Pacifique et Atlantique. Les dégâts provoqués par rapport à l’Ordre cosmique nous ont déstructurés. Une force anti-gravitationnelle dangereuse (comme celle des Bermudes) a été maintenue par les Êtres de l’Agartha (nos amis de la Terre-Creuse) depuis des milliers d’années, pour éviter la dématérialisation totale de la planète.

Ils ont créé un autre « couloir temporel » en élevant leur taux vibratoire pour continuer leur évolution. Pour cela, ils respectent depuis toujours les Lois de l’Alliance. Ils rejettent toute forme de violence et utilisent uniquement des énergies propres et renouvelables.

Les Lois cosmiques furent déviées à cette époque par des forces négatives qui reprennent actuellement le contrôle de notre humanité et de notre planète pour la détruire, tant que nous les laissons nous gouverner.

Ainsi, certains Atlantes sont allés sous la Terre poursuivre leur évolution. Ils ont évité que l’écorce terrestre ne se brise complètement et ont réussi à la conserver, après des milliers d’années, pour qu’elle soit viable. Celle-ci est néanmoins déviée de l’Alliance car il reste dans cette humanité les séquelles de ce traumatisme.

Suite à cette déflagration, une partie de la Terre et de la végétation est dangereusement contaminée. Les effets produits sont plus dévastateurs qu’une atomisation, proches d’une brûlure, d’une éjection  : tout est chaotique ! L’axe des pôles a été perdu, l’humanité a été soufflée et nous avons « poussé » avec cette déviation, nous laissant environ 10 % de vivant (à peu près l’équivalent du potentiel génétique). C’est le début de la mutation inverse et nocive de la vie, dans le sens antigravitationnel, nous maintenant en état de survie de l’espèce.

Une partie seulement de la matérialisation extérieure et du Réel a pu être maintenue. Dès cet instant, notre ADN a perdu 90 % de ses qualités que l’on sait inexprimées de nos jours. La Terre a été pillée d’une immense partie de ses beautés d’origine. Actuellement, certains gouvernements possèdent des bombes capables de dématérialiser la planète comme en Atlantide et de détruire l’humanité, avec l’aide d’entités déjà au pouvoir à l’époque. La matière organique habitée est en dégradation totale et les âmes sont délocalisées dans d’autres dimensions.

Ce qui reste est soumis à :

  • des intempéries invivables, des déséquilibres du climat et de la stratosphère,
  • des rayonnements très dangereux,
  • l’invasion et l’occupation des différents corps par de multiples entités d’autres niveaux vibratoires étrangers à la Terre et source de multiples personnalités.

C’est le début de la « longue galère » de la dépravation de notre humanité, la DÉSALLIANCE.

  • Comment faire pour récupérer notre ADN manquant et retourner à l’atome (« at-home ») d’origine ?
  • Comment défaire et guérir cette mémoire ?

Actuellement, nous vivons la « phase inverse » de remise en place de notre axe en accord avec les Lois de l’Alliance. Nous pouvons nous rallier de nouveau aux « extra et intra-univers » qui nous entourent, en relation avec les « intelligences supérieures » et que les gouvernants actuels s’évertuent à nous cacher malgré leurs interventions permanentes pour sauver la Terre. Pour cela :

  • Nous devons d’urgence nous libérer de cette amnésie nocive suite à la « chute » de l’Alliance en Atlantide.
  • Il nous faut retourner dans le passé pour effacer ces inscriptions profondes dans notre humanité, car des pans entiers de notre ventre – notre Terre – ont été séparés, projetés hors des Trames et du tissu du Corps d’Unité.

Plus nous avons accès à cette mémoire, plus les sédiments marins remontent et plus l’axe se remet en place. C’est une anastrophe qui se prépare après la catastrophe. Notre axe vertébral et notre cerveau vont subir le même ré-axage avec des modalités et interférences des mondes supérieurs. Ces derniers aident la Terre et nous-mêmes à nous guérir en fonction de notre demande. C’est le début d’une émergence pour l’humanité qui retrouve son histoire et son passé pour mieux s’en libérer afin de permettre un futur positif possible.

Parallèlement à ce retour de l’Axe terrestre, les cellules s’éveillent. Nous pouvons alors nous réapproprier un fonctionnement plus sain et conscient afin d’émerger de l’état de « survivance » depuis ce choc. La Cellule-Mère s’éveille de plus en plus.

Certains d’entre nous ne vivent qu’à « la surface » de la Terre, en désaccord avec les mondes invisibles. Aussi devons-nous nous délivrer de ce choc souterrain et sous-marin si nous ne voulons plus être retenus en arrière par nos fonctionnements répétitifs de destruction et d’impuissance. Ces derniers sont l’œuvre des mondes qui nous « paralysent » dans l’inconscient terrestre et nous rendent incapables de sortir de cet engloutissement.

Ces « ennemis de la Terre » sont aisés à reconnaître car ils sont :

  • semblables à la famille des nazis, mus par une structure métallique et marchent comme des robots,
  • voisins d’une fausse police fonctionnant sur ordres et décisions comme des pions robotiques, ignorant l’Amour, décidant sans aucune sagesse ni humanité,
  • très doués par leur développement scientifique dans le domaine « mécanien » des machines et ordinateurs, reliés au pouvoir personnel et non à la Lumière,
  • coupés de tout lien avec la Terre et l’humanité car non-humains,
  • motivés par l’instinct de domination, d’asservissement et d’aliénation, autant psychique que physique, du vivant.

De plus, ces Êtres pillent les ressources de la Terre, fomentent la séparation et les guerres, ainsi que la manipulation du cerveau et des comportements humains. En fait, ils envahissent notre humanité pour la soumettre à leur contrôle.

La Condition Humaine – Hervé Predhomme

 

L’Atlantide était une Terre d’accueil. Malheureusement, ses habitants ont laissé entrer des entités qui avaient détruit leur planète d’origine. Celles-ci avaient accès à des connaissances scientifiques très développées mais coupées de l’Amour et de la Terre. Ces mondes ont pris de plus en plus de pouvoir, toujours dirigés par la violence et les ordres, comme les machines, alors que les Atlantes et les Lémuriens suivaient l’ordre des Lois de l’Univers. Ces derniers devaient leur évolution aux Êtres de l’Alliance : ils vivaient dans l’harmonie et l’opulence. La grandeur des cités exprimait la beauté et le développement de technologies incroyables perdues de nos jours. À cette époque, les humains étaient moins incarnés et disposaient d’un corps plus subtil. Ils étaient imprégnés par les Êtres des étoiles.

Cependant, une partie de la population atlante, moins consciente, comme celle d’aujourd’hui, était fascinée par le pouvoir de cette autorité venue d’ailleurs, un peu comme si on lui avait envoyé un « papa du ciel » avec des machines. Certains d’entre eux, animés par le désir de pouvoir, se sont rangés peu à peu du côté de ces nouveaux arrivants qui les ont « achetés » en leur proposant leur force, leur technologie, l’utilisation de machines ultrasophistiquées et des « joujoux haut de gamme ». Ils ont alors perdu le lien avec la sagesse, le féminin et l’Amour de la Terre.

Tandis que les Atlantes étaient reliés à un ordre intérieur et supérieur, ces E.T. anti-humains ont apporté des valeurs extérieures mais totalement coupées de l’Ordre de l’Univers : en amenant des ordres, ils ont amené le désordre. Le corps et le cœur brûlent très fort à cet instant ! La vérité libère.

Ces mondes-là, les fanatiques de la domination, sont venus piller une planète paisible, féminine, non-violente, où régnaient l’art, l’harmonie, la santé et toutes choses naturelles reliées à la Terre non dégradée. Nous avons accepté par notre inconscience ceux qui se sont installés et infiltrés de plus en plus au sein de notre espèce, pour l’influencer et l’asservir. Ils ont apporté l’armement, la destruction des richesses naturelles de la Terre. Bref, ils ont oublié l’humain au profit de la robotisation et des technologies sans âme.

Certains systèmes actuels sont mus par les mêmes forces que celles qui ont usurpé jadis le pouvoir d’Origine et détruit l’équilibre de l’homme et de la planète, pour servir le pouvoir personnel. Ces envahisseurs, ainsi que certains pouvoirs en place asservis, ont grand intérêt à nous garder prisonniers afin d’éviter le retour des Êtres de l’Alliance, source de notre espoir, de notre libération. Ceux qui n’ont pas encore compris la leçon sont toujours fascinés par le pouvoir extérieur en place et des ordres (« désordres »), plutôt que par les valeurs intérieures de richesse profonde, d’amour, de parole, de fraternité, de don, de partage et de respect de notre Père-Mère.

Aujourd’hui, une guerre subtile, invisible et énergétique se livre à nos dépends sur la planète entre les Êtres de l’Alliance voulant la sauvegarder et les « colonisateurs » robotiques.

Ces entités envahissent la terre du voisin, car elles en sont dépourvues depuis qu’elles ont détruit la leur. C’est pourquoi elles utilisent des instruments techniques en compensation de cette perte de sensibilité et d’amour. Nous pouvons remarquer actuellement le développement de ce genre d’individus sur la Terre. Ils offrent leur service, nous les tolérons, ils prennent le pouvoir avec leur folie meurtrière, leurs appareils et leur « gouverne-ment ». Nombreuses sont les personnes qui commencent à se retirer de ce système en place par la prise de conscience de ces forces non humaines, dans leur corps tout particulièrement : ce qui est à l’extérieur se retrouve aussi à l’intérieur. Allons-nous enfin nous éveiller ou allons-nous encore nous laisser piller nos énergies de Terre et de Ciel ?

Les sages de l’époque, même s’ils sont souvent méconnus, « bâillonnés reprennent leur travail pour le retour inéluctable des Lois de l’Alliance... À présent, la Lumière brûle, le corps me fait très mal à l’instant où je retraverse ces systèmes. Les Êtres intra-et extra-terrestres sont là pour agir. Cette lutte s’effectue aussi par la prise de Conscience intérieure, dans notre corps physique, des manipulations exercées à notre insu.

Plus les humains utilisent les machines, plus ils dorment sous le poids des images, des réseaux nocifs et du système en place, plus ils sont facilement manipulés par ces forces inconscientes. Le terrain de cette guerre d’influence se situe là où des espaces entiers de la Terre, donc de notre corps, ont été délocalisés tandis que d’autres mondes s’y sont engouffrés. Nous vivons souvent occultés, ignorants de ce qui tient les rênes et les racines d’une majorité de nos comportements, dans un mal-être croissant.

Nous avons aujourd’hui la possibilité :

  • de remonter à la surface de notre engloutissement dû aux eaux inconscientes du déluge,
  • d’effacer tous ces chocs, source de notre amnésie,
  • de retrouver ce merveilleux potentiel en relocalisant les parties manquantes.

Il est fondamental de faire remonter cette mémoire afin que l’humain n’oublie pas ce qui s’est passé et qu’il puisse s’en délivrer.

Si une majorité de la population dort, une autre partie s’éveille et se mobilise pour renforcer la Terre ainsi que nos corps. Le rapport entre cette minorité consciente et la majorité inconsciente doit grandir rapidement pour changer les choses dans les temps qui viennent.

L’humanité sort d’un tunnel noir lié à une amnésie collective. Des millions de personnes œuvrent à la restauration de cette libération et s’organisent pour apaiser la Terre. C’est pourquoi il est si étrange que nous passions tout notre temps à nous focaliser sur nos mémoires génétiques et si peu à panser celles de notre Mère-la-Terre. À présent, nous découvrons comment soulager l’humanité du karma collectif relié directement à celui de la planète. En défaisant ces mémoires, nous reformons de nouveaux tissus, puisque tout est relié à toute chose dans l’Univers. L’évolution est inexorable. Nous participons à la restauration de cette libération.

Automne 2003

Myriam